Surprenant Nietzsche

Extraits en vrac:
“ Dois-je chercher le bonheur ultime sur des îles bienheureuses et au loin entre des mers oubliées? Mais tout est égal et semblable, rien ne vaut la peine, ce n’est pas la peine de chercher, il n’existe plus non plus d’îles bienheureuses!…”
Ainsi gémissait le devin; mais à sa dernière plainte, Zarathoustra retrouva sa lucidité et son assurance pareil à un homme qui d’un profond abîme remonte à la lumière. “Non, non, trois fois non! s’écria-t-il d’une voix forte, en se lissant la barbe, cela je le sais mieux! Il existe encore des îles bienheureuses! Tais-toi, ce n’est pas à toi d’en parler, vieux sac à tristesse, pleurnichard! ”. Ainsi parlait Zarathoustra, Nietzsche.
« Fuyez dans la solitude ! Ayez votre masque et votre finesse, pour que l’on ne vous reconnaisse pas ! ou pour que, du moins, on vous craigne un peu ! Et n’oubliez pas le jardin, le jardin aux grilles dorées ! Ayez autour de vous des hommes qui soient semblables à unjardin, ou qui soient comme de la musique sur l’eau lorsque vient le soir, alors que le jour n’est déjà plus qu’un souvenir. Choisissez la bonne solitude, la solitude libre, légère et impétueuse, celle qui vous donne le droit à vous-même de rester bons, dans quelque sens que ce soit ! Combien toute longue guerre qui ne peut pas être menée ouvertement rend perfide, rusé et mauvais ! Nietzsche – Par delàle bien et le mal
à suivre
Publicités

A propos flormamuang

All about what I love & what I like to learn about.
Cet article, publié dans Découvertes, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s